2ème Principe du Yoga: La Respiration Correcte # PRANAYAMA


Lorsqu’elles respirent, la plupart des personnes n’utilisent que partiellement leur capacité pulmonaire et souffrent d’un manque d’oxygène. Elles sont facilement fatiguées et n’en comprennent pas les raisons. En général, ces personnes n’utilisent pas leur diaphragme de façon correcte, ne respirant que par la partie supérieure ou médiane des poumons.

Il y à 3 types de respirations principales. La respiration claviculaire est la plus superficielle et la pire des trois. Pendant l’inspiration, les épaules et les clavicules se soulèvent, alors que que l’abdomen se contracte. Un effort considérable est réalisé pour n’obtenir que fort peu d’air. Le second type de respiration incomplète est la respiration intercostale, dans laquelle les muscles des cotes ouvrent la cage thoracique. La respiration abdominale profonde est la meilleure, car elle apporte de l’air dans la partie inférieure des poumons, là où le volume est le plus grand, La respiration est lente et profonde et il fait bon usage du diaphragme.

En faite, aucune de ces respiration n’est complète. Une « respiration yoguique complète » est une combinaison des trois, commençant par une respiration abdominale profonde qui se poursuit dans les zones intercostale et claviculaire.

 

Pour faire l’expérience de la respiration yoguique complète, asseyez-vous et placez une main sur l’abdomen, l’autre sur la poitrine. Inspirez lentement, gonflez l’abdomen, puis la cage thoracique, et enfin la partie supérieure des poumons, Expirez ensuite de la même manière, en laissant l’abdomen se creuser , puis la cage thoracique s’abaisser, C’est la meilleure façon de respirer.

PRANAYAMA :

Le contrôle du prana, l’énergie subtile, mène au contrôle du mental, Les exercices de respiration yoguique sont appelés Pranayama, ce qui signifie contrôle du prana.

Lorsque nous sommes capable d’accomplir cela, nous contrôlons alors, tout notre corps. Toutes les maladies du corps peuvent être alors éliminées à la racine en contrôlant et en régulant le prana. C’est la connaissance secrète de la guérison,  avec la respiration ordinaire, nous n’absorbons que très peu de prana, mais quand nous nous concentrons et régulons consciemment notre souffle, nous pouvons en emmagasiner une plus grande quantité, Une personne qui possède une énergie pranique abondante dégage une force et une vitalité qui peut être ressenties par tous ceux qui sont en contact avec elle.

Vous trouverez, sur la chaîne YouTube de Narada Bien-Être, les démonstrations vidéo des différents exercices de pranayama.


Dans le prochain article nous parlerons du 3ème principe du yoga : la relaxation appropriée: SAVASANA

 
Toute l’équipe de Narada Bien-Être vous remercie de votre attention et vous souhaite paix, amour et harmonie.